Ager – Sortie club

Le mois de mai, et en particulier la semaine de l’ascension,  est traditionnellement le mois pendant lequel le club Haize Hegoa organise une sortie club.

Cette année, ça se déroulait à Ager, en Catalogne, haut lieu du parapente.

Une longue crête orientée au Sud, des conditions généreuses, et une météo très clémente nous ont permis de voler tous les jours.

Et cette semaine de vol m’a permis de bien prendre en main cette Diamir 2, et confirmer ainsi mes premières sensations: très bonnes transmissions de la masse d’air, un virage très précis, une très bonne tenue en basse vitesse, très saine dans des conditions teigneuses, bref, un vrai bonheur à piloter !!!

Ballade à Aucun

Situé dans le Val d’Azun, le petit village d’Aucun est un vieux site de parapente dans les Pyrénées. Le col de Couraduque constitue le site de décollage principal, et le plus fréquenté du coin, mais il est suffisamment étendu pour que chacun y trouve sa place.

Nous ne connaissions pas l’endroit, et franchement, on a pas été déçu: une bonne météo, de bonnes conditions de vol, un site très « abordable » techniquement, il n’en fallait pas plus pour faire une petit ballade riche en découverte !!

IMG_1645 IMG_1636 IMG_1621 IMG_1619

Retour au paradis

Dis comme ca, ça peut faire pompeux, mais un an après, revenir en Slovénie ressemblait quand même vachement à ça: un temps très incertain en France (voire carrément pourri), des mois de boulot assez éprouvants, …

Bref, cette semaine de parapente en Slovénie avait vraiment un arrière-goût d’une douceur très agréable: du grand beau temps, de grands vols, et une nouvelle voile en essai, une belle bande de copains, que demander de plus !!!

La Suisse des Balkans

Petit pays par la taille, petit pays par le nombre de ses habitants, la Slovénie est un grand pays de parapente dans un cadre magnifique.

IMG_1031

On ne surnomme pas la Slovénie la « Suisse des Balkans » pour rien: larges vallées, crêtes et sommets élevés, une propreté exemplaire, des gens très sympathique… Si en plus, vous rajoutez à cela une météo clémente, voire suffisamment généreuse pour déployer nos voiles et voler haut dans le ciel, le bonheur n’est pas loin, et la banane assurée une fois posé !!!

La suite en images…

Le premier Stol – Tolmin

Le deuxième Stol – Tolmin, un peu moins facile au début

Et dans l’autre sens, Tolmin – Kobarid

Biplaces hivernaux

En hiver, c’est pas compliqué: soit il fait à peu près bon, mais il pleut et le vent est fort, soit il fait vraiment froid mais il fait un magnifique soleil !!!

IMG_0936

Lundi 29 décembre, c’est plutôt la deuxième option qui nous attend avec des températures négatives. Bon, ça ne va pas arrêter deux parapentistes motivés, surtout quand il faut essayer deux voiles telles que le Diamir biplace, et le Takoo3 !!

IMG_3608 IMG_3629

Inutile de vous dire que le Diamir est une très belle machine, très vivace, rapide, répondant à la moindre sollicitation de la commande. Le peu de conditions ne m’a pas permis d’en voir plus, mais c’était déjà une bonne approche.

Quand au Takoo3, le copain a été agréablement surpris par sa maniabilité et sa facilité.

Bref, une bonne après-midi !!

Tenerife… Vous avez dit Tenerife ?

Partir en novembre sur une île au large du sud marocain est, généralement, synonyme de beau temps et de chaleur. Et pour faire du parapente, Ténérife est une destination hivernale assez prisée justement parce que synonyme de beau temps, conditions généreuses, et tutti quanti.

IMG_0955 IMG_0965

Généralement, vous avez dit ?…

Il y a deux ans, les gens qui y étaient partis avaient rencontré une météo pluvieuse et assez ventée. Et bin cette année, bis repetita !!!

Voir El Conde ou les terrasses de l’atterro d’Ifonche toutes vertes fait quand même une drôle d’impression !!! (pour ceux qui ne connaissent pas Ténérife, El Conde est cette montagne plate surplombant ces fameuses terrasses situé dans la partie sud-ouest de l’île, et servant la plupart du temps de terrain de jeu aux parapentistes).

IMG_0946 IMG_0951

Tout content d’être enfin arrivé sur l’île après trois heures coincés dans un tube en métal volant à 800 km/h à 10000 m d’altitude, on va un peu déchanter en étalant notre voile sur le déco de Taucho, et en se faisant copieusement rincer par une bonne averse qui détrempera le biplace… En guise de baptême pour le Takoo 3 pour sa première sortie hors de France, on aurait pu espérer mieux !!!

Sécher la voile ne sera pas un problème, mais cette première expérience donnera le tempo météo pour le reste de la semaine…

IMG_0964 DSCN0673

Malgré tout, entre les averses et le vent d’ouest fort, on trouvera quand même quelques créneaux pour voler. La météo nous donnera ainsi l’occasion de découvrir un nouveau site, Fasnia, genre de petite colline à quelques kilomètres de la côte sud-est, pour un style de vol plutôt thermodynamique. Et comme souvent à Ténérife, si le déco est relativement propre, l’atterro se borne à un espace à peu près plat, pas très grand, parsemé de cailloux et bordés de « barenco », murs ou autres joyeusetés nécessitant une approche courte et un posé précis.

IMG_0962 IMG_0961

Au bout du compte, la semaine sera très agréable: très bonne ambiance dans le groupe, bons restaurants, de vrais moments de détente, et quelques heures de vol.

Que demander de plus ?